J’acquis la (les) techniques photographiques (basiques) à l’âge de 20 ans :
J’achetai un bouquin très pointu que je lus et relus maintes fois, en ne comprenant que 10% des subtilités que ce livre offrait à mes yeux de novice.
Ce livre, que je possède encore, se nommait « LA PHOTO », judicieusement co-écrit par Chenz  et Jeanloup Sieff.
Un must.
Beaucoup d’humour et autant de technique à absorber, ce volume est ce qu’on fait de mieux en la matière.
30 ans plus tard, je ne comprends toujours pas la totalité des subtilités qu’il contient, pour dire à quel point ce chef d’œuvre est magique ou à quel autre point je suis con, je ne saurais dire.
Toujours est-il que j’ai, durant 30 années, vécu une expérience picturale très épanouie.
30 ans de photographies professionnelles diverses et variées, à ce jour je me ressens  photographe accompli, du moins je sais comment exposer correctement un capteur en diverses circonstances et je me plais également à donner ici et là quelques conseils :
– Mets le flash en plein soleil, ça va enlever les ombres.
– Approche-toi de la mariée au grand angle, entre dans la scène, fonce !
– Mets-toi en priorité ouverture et ouvre un max pour… démerde-toi, quoi.

J’ai toujours eu le meilleur matos photo, des optiques hors de prix qui pèsent un bras et te mettent Cételem comme copain ad vitam eternam.

2014.
Je baisse les moignons.
La photo devient un truc tout con qui ne nécessite aucune connaissance technique.
Si t’as un téléphone portable t’as une option photographe.
Les photos sont à chier, mal cadrées, floues, mais elles sont diffusées en un clic et tout le mode s’extasie.
Une autre option filme.
On filme en vertical, en horizontal, c’est tellement bien foutu que le téléphone gère comment  mettre les vidéos en forme.
Et tu vois tout pratiquement en direct.
Je like, tu likes. +++ bravo. Hourra. Trop top ten !
Sensitométrie ? C’est du moyen-âge.
Des petits modules mettent en noir et blanc, font un flou artificiel, c’est du vrai foutoir et tout le monde aime, like, applaudit et partage.
Autrefois, très autrefois, on faisait des autoportraits, une espèce de style de photo qui met en scène le photographe.
Une sorte d’exhibition quasi malsaine, avec un retardateur et un peu de poésie extravertie.
Un grand malade qui devrait consulter, quoi.

Aujourd’hui on a banni l’autoportrait, on est dans le Selfie.
Ach’ment plus sexy, la plus belle façon de mettre en avant une image personnelle.
Un selfie devant un temple Hindou ou une marmotte des Pyrénées  c’est pas important, le but est de se mettre en valeur, d’inviter à se faire aimer.
Un selfie devant une poubelle, t’es original et putain… je te like +++


– Techniquement plus tu ouvres le diaphragme, plus tu obtiens une faible profondeur de champ, tu isoles le sujet de son environnement.
– Je comprends rien je vais faire un selfie, c’est plus sûr.

selfie_trub

 

Laisser un commentaire