En parcourant mes DVD je retrouve avec plaisir une illustration de 2012 qui me fut demandée par Dominique Jade Lesieur, créatrice d’objets promotionnels.
Ce dessin se distingue de ceux que je réalise habituellement ; il est plutôt fin, assez raffiné, voire on-sent-que-c’est-pas-mon-truc^^

promoana_petitou(Pour le voir c’est plus bas)

Allez, je te raconte  :
___

Tout débute par un coup de fil de Dominique sur mon téléphone portable, car Dominique, que je ne connais pas, connait sa sœur qui me connait, laquelle a mon numéro de portable.
Dominique me demande le tarif prohibitif que je pourrais pratiquer pour une illustration promotionnelle au format A4/couleur.
Ayant à présent en tête le tarif réellement scandaleux que je lui ai indiqué, Dominique me confirme qu’elle souhaite faire travailler le petit artisan que je suis.

Son désir :
Un visuel mettant en scène une femme tenant un parapluie et un sac ; de ce sac tombent divers petits objets (qu’elle crée) ; en arrière-plan la ville de Hong Kong.
Plus son logo, son adresse.
Premier mail dans lequel elle me joint des photos d’objets à faire tomber du sac :

objets

Je me mets devant ma tablette, j’affute mon stylet, je trouve vite fait une image de Hong-Kong sur Internet et le lendemain elle reçoit cette base :

1Ci-dessus : Dans ma tête le scénario est cohérent, un chien tire sur le sac et les objets tombent.
Non ?

Pour Dominique : Pas de chien, une femme dessinée et non photographiée ; le visage de la femme doit être caché par le parapluie.
On s’appelle au téléphone, d’ailleurs on s’appelle depuis le début, fréquemment.
… et Hong Kong doit être plus visible.

Nouvelles consignes, nouvelle version :

2

Ça commence à lui plaire :)
Mais cette jambe très en hauteur, ce côté caricatural/BD n’est pas tip top.
Et il y a trop d’espace pour la mer, un petit muret serait le bienvenu.

Ok.
Comme ça c’est mieux ?

3

Dominique : – « Oui, ça me plait ! … Super, on part sur cette base ! »
Car c’est une base, juste une base de travail.


Il me reste juste à apprendre à dessiner une femme qui n’ait pas l’air d’un dindon, à trouver comment transformer un croquis boursouflé en visuel coquet, bref… ch’uis foutu.
Je teste, je tente, c’est mort, je ne sais réellement dessiner que des gros pifs :O(
En attendant je reprends mon image de Hong Kong trouvée sur Internet et je la redessine sur Photoshop (du moins j’arrange un peu).
Je transforme la photo Internet qui passe de 800×600/72dpi en 4800×3600/300dpi, c’est du gros sel carré sur mon écran^^ mais ça me permet de repartir sur du format HD pour mieux réduire ensuite.

hk

Hong-Kong c’est bien beau, mais la femme à dessiner ?
C’est finalement ma collègue Sandra qui m’autorise une solution, en l’occurrence (j’adore ce mot) une séance photo rapide en extérieur.
Plusieurs bols énormes :
Sandra a un super parapluie, comme beaucoup de femmes elle possède également de jolies chaussures, une robe sympa, elle ne se plaindra jamais de refaire x fois la chute fictive :
– « Cache ton visage avec le parapluie, mets ton bras plus en avant, lance ton sac devant toi… » et, comble de ma chance, elle a un physique qui colle à mon dessin (pour le résultat final, pas le croquis boudiné).
Merci Sandra :)

4

Quelques semaines après le premier coup de fil de commande, j’adresse à Dominique un DVD de l’illustration finale.
Je suis content parce qu’elle est ravie du résultat….et même si ce petit dessin vous parait anodin, je vous assure que j’en ai chié ;)

5___

6 réflexions au sujet de « Loin des gros pifs :O) »

    1. Fred, Trub est rodé il a rencontré le plus casse c….. des clients qui se fait prénommé Joao, sans rancune Trub, et toi Fred pour ce qui est de couper des tètes lance toi,
      c’est de l’humour bien sur. Bonne continuation graphique

      1. Lol Joao !
        Y’a pas de clients casse c…, y’a juste des personnes qui cherchent à obtenir LEUR visuel, et c’est normal ;)
        … t’as jamais été chiant, mon ami

Laisser un commentaire