Illustrateur et photographe, je me prénomme Philippe, je chausse du 45.


Illustrateur et photographe

__________________________

TRUB – illustrateur

  • Comme tout un chacun je dessine depuis mon plus jeune âge, à l’inverse de beaucoup d’entre vous je n’ai jamais quitté l’envie de m’exprimer par le « petit gribouillage ».
    Nombreuses publications papier dans des revues nationales, réalisation d’affiches diverses (théâtre, festivals), couverture de livre et travaux pour sites Internet, quelques expos dans des clubs photo.
    Je réalise mes illustrations sur ordinateur, avec une tablette.
    TRUB est ma signature en tant qu’illustrateur

Abeyatss – photographe

  • De ma jeunesse peu de portraits photographiques, mes parents ont rempli les albums familiaux de clichés des copains cyclotouristes avec lesquels ils passaient leur temps libre.
    A 20 ans j’achète un reflex pour réaliser des portraits d’enfants et m’entraine sur mes neveux.
    30 ans plus tard je réalise le portrait officiel du directeur de la gendarmerie avec des flashes de studio.
    Je chausse toujours du 45.
    Abeyatss est ma signature en tant que photographe

__________________________

Si vous avez le temps…
__________________________

Je suis né le 27 décembre 1963 à terme.

A Orthez plus précisément, une bourgade des Pyrénées Atlantiques (ex Basses-Pyrénées, pour les lecteurs très âgés).

Je grandis en compagnie de quatre frères et sœurs à Biron, un village très agréable.
Mon père, ébéniste-menuisier-cyclotouriste, crée des meubles la semaine et se promène à vélo le week-end.
Ma mère, femme au foyer, met du bois dans l’âtre en régulant les comptes de l’entreprise familiale.

Scolarité :

  • École maternelle (Biron) : J’apporte des lézards en classe
  • C.E.S Bergeroo (Orthez) : Je rapporte des notes moyennes à la maison
  • Lycée Louis Barthou (Pau) : Je me fais virer en classe de seconde linguistique pour une sombre histoire de poudre d’extincteur répandue dans le dortoir féminin (je fais les frais d’une piètre enquête bâclée par l’éducation nationale, laquelle punit néanmoins le bon coupable)
ecole biron 68-69 1968 - Photo de  l'émeute : Le type en pull-over rouge, en bas, près de l'ardoise, je répète, le type en pull-over rouge, en bas, près de l'ardoise
 

Viré du lycée ? Mon père profite sournoisement de cette petite erreur pour me kidnapper dans son atelier et m’imposer l’apprentissage de la menuiserie durant deux (de) longues années.
Je suis peu doué/motivé ; les examinateurs du C.A.P m’attendent encore.

Pfff, moi c’que j’veux c’est être dessinateur ; je publie d’ailleurs quelques planches dans La Touye, le journal satirique d’ Orthez et ses environs.
Le responsable de ce journal me le confirme : Dessinateur, c’est un amusement, trouve-toi un vrai métier avant tout.
Aparté : Dans les années 2000 j’illustre un un fanzine d’ados publié sur Internet.
Le sujet est : « Plus tard, je serai… » et je réalise entre autres ce dessin qui me sera commandé quelques mois plus tard par les Éditions HATIER pour un de leurs ouvrages scolaires :D

hatier_web

Fin 1980 : Un client de mon père, fin observateur, constate que je suis aussi à l’aise avec un rabot à bois que peut l’être un aveugle avec un nuancier ; il m’informe, clin d’œil à l’appui, que la gendarmerie recrute.
Car ce brave client est officier de la gendarmerie. Oui Monsieur.

1982 : je devance l’appel du service national ; la gendarmerie m’ouvre ses portes.
1983 : je m’engage dans la gendarmerie et pars à l’école des sous-officiers de Berlin (ex Allemagne de l’Ouest)
1983-Photo : J’apprends laborieusement la technique photo grâce au livre LA PHOTO de Chenz et Jeanloup Sieff et je me paye le Reflex Mamyia Ze-2 et son zoom Soligor.
1984-1988 : Gendarme mobile à Aurillac (Cantal)
1988-1992 : Gendarme départemental à Saint-Girons (Ariège)
1992-2002 : Gendarme-photographe à l’Institut de Recherche Criminelle à Rosny (93)
2002/2006 : Gendarme-photographe au SIRPA Gendarmerie (les relations publiques) à Paris (75006)
2006-2013 : Gendarme-photographe au Pôle Judiciaire de la gendarmerie à Rosny (93)
1er novembre 2013 : Retraité à Vincennes (94)
Septembre 2015 : Je m’installe en Espagne, sur la Costa Blanca (Région d’Alicante)

……………………….

Un retraité, ça met une casquette à carreaux, ça part à la pêche ou à la chasse, ça cultive son jardin, ça conduit à contresens sur l’autoroute et vers 19 heures ça emmerde les travailleurs aux caisses des supermarchés.
J’ai décidé de ne pas faire comme tous les retraités et je m’engage à ne jamais conduire à contresens sur l’autoroute, revendant ma voiture pour ne pas être tenté de.

……………………….

Mes projets sont forcément liés au dessin et à la photo, vous serez informés de l’évolution de mes travaux via mon blog.

……………………….

Merci d’être arrivés jusqu’ici… :)

 

web_portrait_dg Portrait officiel du général Denis Favier
Directeur de la gendarmerie nationale
– automne 2013 –